Accueil | Francais | Philosophie | Histoire-géo | Commentaires philo | SES | Résumés d'oeuvres | Forum | Chances au bac

 

Nietzsche : Le gai Savoir, V, Nous qui sommes sans crainte, § 343, Notre sérénité de nietzsche (cliquez sur le titre ou l'auteur pour effectuer une recherche)

Auteur : nietzsche

Titre : Nietzsche : Le gai Savoir, V, Nous qui sommes sans crainte, § 343, Notre sérénité

Oeuvre dont est tiré le titre : Le Gai Savoir

Accéder au texte

Extrait étudié :

Nietzsche (Friedrich)


Religion - Dieu - Liberté

Le gai Savoir, V, Nous qui sommes sans crainte, § 343, Notre sérénité, Bouquins T. II, p. 205.


Le plus grand récent événement à savoir que « dieu est mort », que la croyance au Dieu chrétien est tombée en discrédit commence dès maintenant à étendre son ombre sur l'Europe. Aux quelques rares, tout au moins, doués d'une suspicion assez pénétrante, d'un regard assez subtil pour ce spectacle, il semble en effet que quelque soleil vienne de décliner, que quelque vieille, profonde confiance se soit retournée en doute : à ceux-là notre vieux monde doit paraître de jour en jour plus crépusculaire, plus méfiant, plus étranger, « plus vieux ». Mais sous le rapport essentiel on peut dire : l'événement en soi est beaucoup trop considérable, trop lointain, trop au-delà de la faculté conceptuelle du grand nombre pour que l'on puisse prétendre que la nouvelle en soit déjà parvenue, bien moins encore, que d'aucuns se rendent compte de ce qui s'est réellement passé, comme de tout ce qui doit désormais s'effondrer, une fois ruinée cette croyance, pour avoir été fondée sur elle, et pour ainsi dire enchevêtrée en elle : par exemple notre morale européenne dans sa totalité.

Cliquez ici pour demander ce corrigé

Les membres ont attribué la note suivante en moyenne : Pas de note attribuée pour le moment



Commentaires postés pour réagir à cet article :


Retour à l'accueil du site | Rechercher un article


© 2006-2011 Copyright www.lescorriges.com - Déclaration CNIL n°1164329 - Mentions-légales