Accueil | Francais | Philosophie | Histoire-géo | Commentaires philo | SES | Résumés d'oeuvres | Forum | Chances au bac

 


Afficher les documents littéraires par époque : Antiquité | Moyen-Âge | 16 ième | 17 ième | 18 ième | 19 ième | 20 ième | 21 ième


Fiches de Français - Commentaires composés corrigés - Dernières demandes - Demander un corrigé - Lexique littéraire

Les auteurs principaux :

Anouilh - Aubigné - Apollinaire - Aragon - Balzac - Baudelaire - Beaumarchais - Beckett - Bernanos - Brecht - Cadou - Camus - Céline - Cendrars - Chateaubriand - Claudel - Corbière - Cohen - Colette - Corneille - Desnos - Diderot - Du Bellay - Eluard - Fénelon - Flaubert - Fontenelle - Giono - Giraudoux - Hérédia - Hugo - Huysmans - Ionesco - Juliet - La Bruyère - Laclos - La Fayette - La Fontaine - Laforgue - Lamartine - Lesage - Mallarmé - Malraux - Marivaux - Marot - Maupassant - Mauriac - Michaux - Molière - Montesquieu - Musset - Nerval - Pascal - Ponge - Prévert - Prévost - Proust - Rabelais - Racine - Rimbaud - Ronsard - Rousseau - Roy - Saint-Amant - Sand - Sarraute - Sartre - Senghor - Shakespeare - Stendhal - Supervielle - Vallès - Verlaine - Vigny - Voltaire - Zola

Acte I scène 1 de Molière (cliquez sur le titre ou l'auteur pour effectuer une recherche)

Auteur : Molière

Titre : Acte I scène 1

Époque : 17 ième

Oeuvre dont est tiré le titre : Le Misanthrope

Accéder au commentaire de texte : Commentaire : Molière : Acte I scène 1

Extrait étudié :

Introduction



Une scène d’exposition

Molière utilise différents procédés : Les Femmes Savantes, Le Misanthrope : des dialogues présentant des points de vue contradictoires ; Le Malade Imaginaire : un monologue ; Le Médecin malgré lui : action et mouvement dès le début.

Ici : un plateau chargé : la plupart des personnages sont présents.



1. La présentation des personnages

Nous apprenons les noms et les liens de parenté des personnages, dans une scène très naturelle : une vieille femme, certaine de détenir la vérité, injurie une famille trop respectueuse de son âge, au sein de laquelle le père (ou le mari) reste l’élément dominateur. C’est une comédie bourgeoise, dans laquelle, dès le début, chacun livre son caractère : Madame Pernelle et Damis : des caractères emportés ; Marianne et Elmire : des femmes douces ; Cléante : un raisonneur ; Dorine : une servante vive et sarcastique ; Orgon : l’admirateur inconditionnel de Tartuffe, tyran vis-à-vis de sa propre famille.

Nous nous doutons que les personnages n’évolueront pas : les masques de Molière sont en général dépourvus de profondeur psychologique.

2. L’intrigue

L’essentiel de l’intrigue nous est livré dans ces premiers vers : il s’agit de la division provoquée au sein d’une famille par l’intrusion d’un faux dévot. La douceur de vivre qui régnait dans la maison contraste avec le rigorisme qu’y impose Tartuffe.

Mais l’intrigue compte moins, pour le spectateur, que le heurt entre les caractères. La scène commence et finit sur des paroles adressées par madame Pernelle à sa servante Flipote, personnage sans épaisseur. Sa maîtresse, pressée de partir, prononce un flot de paroles presque ininterrompu : ce sketch de la vie courante se referme sur lui-même à la fin de la scène.



3. L’atmosphère de la scène

C’est donc d’emblée une scène comique, sans que soit soulevé un débat de société comme dans Le Misanthrope, sans non plus qu’on puisse prendre au sérieux les injures de la vieille dame.

Les jeux de scène corroborent cette impression : Madame Pernelle, toute boitillante (sans doute parce que Madeleine Béjart, qui joua le rôle, boitait elle-même), montre une tendance marquée à la gesticulation : c’est un procédé comique récurrent chez Molière. La menace de sa canne n’effraie personne et lorsqu’elle en vient au geste violent, c’est sa pauvre servante qui reçoit le soufflet.



Conclusion



Une scène babillarde et légère, où il manque le seul personnage qui pourrait bien faire basculer la pièce dans une tonalité beaucoup plus grave ; Tartuffe n’apparaîtra qu’à l’acte III ; d’ici là, nous aurons d’autres portraits de lui, et le spectateur va peu à peu prendre conscience que l’engouement que lui porte Orgon n’est pas sans danger pour l’équilibre familial.

Ajouté par : admin

Les membres ont attribué la note suivante en moyenne : Pas de note attribuée pour le moment



Commentaires postés pour réagir à cet article :



Retour à l'accueil du site | Rechercher un article


© 2006-2011 Copyright www.lescorriges.com - Déclaration CNIL n°1164329 - Mentions-légales