Accueil | Francais | Philosophie | Histoire-géo | Commentaires philo | SES | Résumés d'oeuvres | Forum | Chances au bac

 


Afficher les documents littéraires par époque : Antiquité | Moyen-Âge | 16 ième | 17 ième | 18 ième | 19 ième | 20 ième | 21 ième


Fiches de Français - Commentaires composés corrigés - Dernières demandes - Demander un corrigé - Lexique littéraire

Les auteurs principaux :

Anouilh - Aubigné - Apollinaire - Aragon - Balzac - Baudelaire - Beaumarchais - Beckett - Bernanos - Brecht - Cadou - Camus - Céline - Cendrars - Chateaubriand - Claudel - Corbière - Cohen - Colette - Corneille - Desnos - Diderot - Du Bellay - Eluard - Fénelon - Flaubert - Fontenelle - Giono - Giraudoux - Hérédia - Hugo - Huysmans - Ionesco - Juliet - La Bruyère - Laclos - La Fayette - La Fontaine - Laforgue - Lamartine - Lesage - Mallarmé - Malraux - Marivaux - Marot - Maupassant - Mauriac - Michaux - Molière - Montesquieu - Musset - Nerval - Pascal - Ponge - Prévert - Prévost - Proust - Rabelais - Racine - Rimbaud - Ronsard - Rousseau - Roy - Saint-Amant - Sand - Sarraute - Sartre - Senghor - Shakespeare - Stendhal - Supervielle - Vallès - Verlaine - Vigny - Voltaire - Zola

Satire IV, v 1-34, Boileau de Alix Dupont (cliquez sur le titre ou l'auteur pour effectuer une recherche)

Auteur : Alix Dupont

Titre : Satire IV, v 1-34, Boileau

Époque : 17 ième

Accéder au commentaire de texte : Commentaire : Alix Dupont : Satire IV, v 1-34, Boileau

Extrait étudié :

Satire IV, v 1-34, Boileau

1) Une épître
destinataire précit : M l'abbé Le Vayer, Boileau vise Le Vayer et ceux qui st intéressés par libertinage, B les met en garde contre libertinage philosophique pr les ramener à morale + raisonnable
destinataire juste présent ds 2 premiers vers, Le Vayer est prétexte = pas totalement une épître
but de cette apostrophe : établir une complicité avec lecteur :
- est appelé à se reconnaître ds Le Vayer
- réf communes, partagent horizon culturel commun : mention de la Neveu et Guénaud
qd on site nom de qqn qu'on attaque = attaque hominem : courant ds les satires, intérêt pr lecteur de l'impliquer ds proximité culturelle, permet de lier contenu moral universel à un évt particulier

2) Des portraits antithétiques et typiques
idée générale de satire présentée ds 2 premières lignes : veut démontrer que tous H pensent être les seules à être sage alors qu'ils sont fous (attitude déraisonnable), selon B ce qui nous différencie c'est le degré de folie
folie universalement partagée par hommes est topoï de littérature morale du 17e siècle
pr démontrer universalité de folie B a recours aux portraits : pédant, galant, bigot, libertin, portrait = caricature qui décrit rapidement un type pr mettre en relief le ridicule du personnage, description morale sauf pour le galant
portrait forme des couples d'antithèses : Bigot/libertin et galant/pédant :
- pédant : étale son savoir
- galant : cherche à séduire, élégant (positif = qqn de raffiné, négatif = qqn qui se soucit de son apparence)
- bigot : fait preuve dévotion excessive, fausse dévotion
- libertin : libre penseur, adepte épicurisme
parce que la folie est universelle elle est capable de prendre une multitude de formes (protéiforme)
choix de 4 exemples de personnage
B choisit portraits antithétiques qui touchent à thèmes fondamentaux :
- connaissance : galant et pédant
- religion : libertin et bigot
- argent : le joueur et avare
antithèse est un ressort important de la satire car montre qu'à une attitude déraisonnable correspond une attitude inverse qui est aussi folle, selon B raison est entre les 2
chaque portrait construit sur antithèse : « mille auteurs retenus »/« sot », « Aristote »/« radote », « froide »/« douceur », « ignorance »/« esprit », « défauts »/« d'une sainte apparence », « âme »/« plaisir »
contradiction entre ce que ces personnages croient être et ce qu'ils sont, verbe « croire » structure portraits
B attaque opinions et adhésions naïves à une vérité des gens = fou est celui qui croit détenir la vérité contre tous
ces 4 personnages se posent censeurs, censurent les autres comportements (le leur est le seul valable) :
- pédant pense que celui qui n'a pas étudié Aristote ne sait rien
- galant condamne science
- bigot damne tous les humains
- libertin pense que ceux qui st croyants ont le cerveau rongé
B reproche abscence de mesure à ces hommes, ces personnages st contraire de l'honnête homme (qui n'est pas ignorant, n'étale pas sa science, ni sa religion)

Article ajouté le 24\03\2013 à 15:15:31

Article validé le 12\12\2013 à 19:38:26

Ajouté par : dupontalix27

Les membres ont attribué la note suivante en moyenne : Pas de note attribuée pour le moment



Commentaires postés pour réagir à cet article :



Posté le 26/09/2016 à 17:08:08 par Bellarianne :


Retour à l'accueil du site | Rechercher un article


© 2006-2011 Copyright www.lescorriges.com - Déclaration CNIL n°1164329 - Mentions-légales