Accueil | Francais | Philosophie | Histoire-géo | Commentaires philo | SES | Résumés d'oeuvres | Forum | Chances au bac

 


Afficher les documents littéraires par époque : Antiquité | Moyen-Âge | 16 ième | 17 ième | 18 ième | 19 ième | 20 ième | 21 ième


Fiches de Français - Commentaires composés corrigés - Dernières demandes - Demander un corrigé - Lexique littéraire

Les auteurs principaux :

Anouilh - Aubigné - Apollinaire - Aragon - Balzac - Baudelaire - Beaumarchais - Beckett - Bernanos - Brecht - Cadou - Camus - Céline - Cendrars - Chateaubriand - Claudel - Corbière - Cohen - Colette - Corneille - Desnos - Diderot - Du Bellay - Eluard - Fénelon - Flaubert - Fontenelle - Giono - Giraudoux - Hérédia - Hugo - Huysmans - Ionesco - Juliet - La Bruyère - Laclos - La Fayette - La Fontaine - Laforgue - Lamartine - Lesage - Mallarmé - Malraux - Marivaux - Marot - Maupassant - Mauriac - Michaux - Molière - Montesquieu - Musset - Nerval - Pascal - Ponge - Prévert - Prévost - Proust - Rabelais - Racine - Rimbaud - Ronsard - Rousseau - Roy - Saint-Amant - Sand - Sarraute - Sartre - Senghor - Shakespeare - Stendhal - Supervielle - Vallès - Verlaine - Vigny - Voltaire - Zola

Le cinquième poème visible de Eluard (cliquez sur le titre ou l'auteur pour effectuer une recherche)

Auteur : Eluard

Titre : Le cinquième poème visible

Époque : 20 ième

Oeuvre dont est tiré le titre : A l'intérieur de la vue

Accéder au commentaire de texte : Commentaire : Eluard : Le cinquième poème visible

Extrait étudié :

Eluard
Extrait de :: A l'intérieur de la vue
Date limite: 4 Mai 2007
Le texte étudié :: Je vis dans les images innombrables des saisons
Et des années
Je vis dans les images innombrables de la vie
Dans la dentelle
Des formes des couleurs des gestes des paroles
Dans la beauté surprise
Dans la laideur commune
Dans la clarté fraîche aux pensées chaude aux désirs
Je vis dans la misère et la tristesse et je résiste
Je vis malgré la mort

Je vis dans la rivière atténuée et flamboyante
Sombre et limpide
Rivière d'yeux et de paupières
Dans la forêt sans air dans la prairie béate
Vers une mer au loin nouée au ciel perdu
Je vis dans le désert d'un peuple pétrifié
Dans le fourmillement de l'homme solitaire
Et dans mes frères retrouvés
Je vis en même temps dans la famine et l'abondance
Dans le désarroi du jour et dans l'ordre des ténèbres

Je réponds de la vie je réponds d'aujourd'hui
Et de demain
Sur la limite et l'étendue
Sur le feu et sur la fumée
Sur la raison sur la folie
Malgré la mort malgré la terre moins réelle
Que les images innombrables de la mort
Je suis sur terre et tout est sur terre avec moi
Les étoiles sont dans mes yeux j'enfante les mystères
A la mesure de la terre suffisante

La mémoire et l'espoir n'ont pas pour bornes les mystères
Mais de fonder la vie de demain d'aujourd'hui.

Paul Eluard, A l'intérieur de la vue, 1947

Article ajouté le 26\09\2007 à 03:48:24

Article validé le 03\10\2007 à 05:00:05

Ajouté par : admin

Les membres ont attribué la note suivante en moyenne : Pas de note attribuée pour le moment



Commentaires postés pour réagir à cet article :



Posté le 02/11/2009 à 10:22:19 par kalidas_brijesh :

T qui toi Blase201? T ki toi pour nous fer la morale? Si test sur ce site... ca veut dire ke u triche aussi... LOL...


Posté le 31/10/2009 à 16:46:51 par blase201 :

Bidjesh, davii et bientot Mad, faut faire vous meme vos comentaire tssss! c'est vrement les eleves du LFDS ca lool


Posté le 31/10/2009 à 15:10:15 par DabOu :

MDR!! Il est ou mariny????


Posté le 30/10/2009 à 14:59:04 par kalidas_brijesh :

SVP... Il n'y a pas le commentaire... Il est où?


Retour à l'accueil du site | Rechercher un article


© 2006-2011 Copyright www.lescorriges.com - Déclaration CNIL n°1164329 - Mentions-légales