Accueil | Francais | Philosophie | Histoire-géo | Commentaires philo | SES | Résumés d'oeuvres | Forum | Chances au bac

 


Afficher les documents littéraires par époque : Antiquité | Moyen-Âge | 16 ième | 17 ième | 18 ième | 19 ième | 20 ième | 21 ième


Fiches de Français - Commentaires composés corrigés - Dernières demandes - Demander un corrigé - Lexique littéraire

Les auteurs principaux :

Anouilh - Aubigné - Apollinaire - Aragon - Balzac - Baudelaire - Beaumarchais - Beckett - Bernanos - Brecht - Cadou - Camus - Céline - Cendrars - Chateaubriand - Claudel - Corbière - Cohen - Colette - Corneille - Desnos - Diderot - Du Bellay - Eluard - Fénelon - Flaubert - Fontenelle - Giono - Giraudoux - Hérédia - Hugo - Huysmans - Ionesco - Juliet - La Bruyère - Laclos - La Fayette - La Fontaine - Laforgue - Lamartine - Lesage - Mallarmé - Malraux - Marivaux - Marot - Maupassant - Mauriac - Michaux - Molière - Montesquieu - Musset - Nerval - Pascal - Ponge - Prévert - Prévost - Proust - Rabelais - Racine - Rimbaud - Ronsard - Rousseau - Roy - Saint-Amant - Sand - Sarraute - Sartre - Senghor - Shakespeare - Stendhal - Supervielle - Vallès - Verlaine - Vigny - Voltaire - Zola

Ce n'est pas ta maison de Sarraute (cliquez sur le titre ou l'auteur pour effectuer une recherche)

Auteur : Sarraute

Titre : Ce n'est pas ta maison

Époque : 20 ième

Oeuvre dont est tiré le titre : Enfance

Accéder au commentaire de texte : Commentaire : Sarraute : Ce n'est pas ta maison

Extrait étudié :

Nathalie Sarraute a construit son autobiographie comme un dialogue à deux voix où le "je" de l'autobiographie se dédouble et où, dans la difficile remontée des souvenirs et leur analyse, elle est aidée - parfois contredite- par un interlocuteur (ou une interlocutrice ?) familier et lucide.
Les parents de Nathalie Sarraute se sont séparés et Nathalie vit désormais à Paris chez son père et Véra, la nouvelle femme de celui-ci.



"Ce n'est pas ta maison" ... On a peine à le croire, et pourtant c'est ce qu'un jour Véra m'a dit. Quand je lui ai demandé si nous allions bientôt rentrer à la maison, elle m'a dit : "Ce n'est pas ta maison."

- Tout à fait ce que la méchante marâtre aurait pu répondre à la pauvre Cendrillon. C'est ce qui t'a fait hésiter ...

- En effet, je cragnais qu'en revivantcela, je ne me laisse pousser à faire de Véra et de moi des personnages de contes de fées ...

- Il faut dire que Véra, par moments, quand on s'efforce de l'évoquer, donne le sentiment de décoller du réel, de s'envoler dans la fiction ...

- Mais ne pourrait-on pas, cette fois, pour se maintenir dans la réalité, essayer d'imaginer que ces paroles, elle les a pronocées parce qu'il restait entendu que ma mère allait me reprendre, il ne fallait pas trop m'habituer à me sentir chez moi dans une maison que je devrais bientôt quitter ... elle voulais m'éviter un nouveau déchirement ...

- Admettons-le ... Et admettons aussi qu'elle commençait peut^-être à craindre que tu ne restes ici ... c'était pour cette jeune femme une lourde charge ... tout à fait imprévue ... rien n'avait pu lui faire penser qu'ele devrait pour toujours l'assumer ... et quand tu lui as fait entendre que c'était ta maison où tu comptais rentrer, elle n'a pas pu se retenir, elle n'a pas su arrêter l'impulsion qui la poussait à t'arracher à cette maison, à t'empêcher de t'y installer comme chez toi ... Ah non, pas çaé ... "Ce n'est pas ta maison."

- Il faudrait pour retrouver ce qui a pu faire surgir d'elle ces paroles réentendre au moins leur intonation ... sentir passer sur soi les fluides qu'elles dégagent ... Mais rien n'en est resté. Il est probable qu'elles ont par leur puissance tout écrasé ... même sur le moment rien en elle, rien autour d'elles d'invisible, rien à découvrir, à examiner ... je les ai reçues closes de toutes parts, toutes nettes et nues.
Elles sont tombées en moi de tout leur poids et elles ont une fois pour toutes empêchés qu'à la maison ne monte, ne se forme en moi ... jamais plus d'" à la maisons", tant que j'ai vécu là, même quand il fut certain que hors de cette maison il ne pouvait y en avoir pour moi aucune autre."

Url du fichier ajouté : Accéder au corrigé

Ajouté par : admin

Les membres ont attribué la note suivante en moyenne : Pas de note attribuée pour le moment



Commentaires postés pour réagir à cet article :



Retour à l'accueil du site | Rechercher un article


© 2006-2011 Copyright www.lescorriges.com - Déclaration CNIL n°1164329 - Mentions-légales