Accueil | Francais | Philosophie | Histoire-géo | Commentaires philo | SES | Résumés d'oeuvres | Forum | Chances au bac

 


Afficher les documents littéraires par époque : Antiquité | Moyen-Âge | 16 ième | 17 ième | 18 ième | 19 ième | 20 ième | 21 ième


Fiches de Français - Commentaires composés corrigés - Dernières demandes - Demander un corrigé - Lexique littéraire

Les auteurs principaux :

Anouilh - Aubigné - Apollinaire - Aragon - Balzac - Baudelaire - Beaumarchais - Beckett - Bernanos - Brecht - Cadou - Camus - Céline - Cendrars - Chateaubriand - Claudel - Corbière - Cohen - Colette - Corneille - Desnos - Diderot - Du Bellay - Eluard - Fénelon - Flaubert - Fontenelle - Giono - Giraudoux - Hérédia - Hugo - Huysmans - Ionesco - Juliet - La Bruyère - Laclos - La Fayette - La Fontaine - Laforgue - Lamartine - Lesage - Mallarmé - Malraux - Marivaux - Marot - Maupassant - Mauriac - Michaux - Molière - Montesquieu - Musset - Nerval - Pascal - Ponge - Prévert - Prévost - Proust - Rabelais - Racine - Rimbaud - Ronsard - Rousseau - Roy - Saint-Amant - Sand - Sarraute - Sartre - Senghor - Shakespeare - Stendhal - Supervielle - Vallès - Verlaine - Vigny - Voltaire - Zola

Mme Verdurin de Marcel Proust (cliquez sur le titre ou l'auteur pour effectuer une recherche)

Auteur : Marcel Proust

Titre : Mme Verdurin

Époque : 18 ième

Oeuvre dont est tiré le titre : Du côté de chez Swann

Accéder au commentaire composé complet

Accéder au commentaire de texte : Commentaire : Marcel Proust : Mme Verdurin

Extrait étudié :

Dans le Paris snob du début du siècle, Mme Verdurin tient un salon bourgeois qui veut rivaliser avec ceux de l'aristocratie. Le narrateur la décrit, recevant ses familiers, " Mme Verdurin était assise sur un haut siège suédois en sapin ciré qu'un violoniste de ce pays lui avait donné. (…)"


De ce poste élevé elle participait avec entrain à la conversation des fidèles et s'égayait de leurs " fumisteries " , mais depuis l'accident qui était arrivé à sa mâchoire, elle avait renoncé à prendre la peine de pouffer effectivement et se livrait à la place à une mimique conventionnelle qui signifiait, sans fatigue ni risques pour elle, qu'elle riait aux larmes. Au moindre mot que lâchait un habitué contre un ennuyeux ou contre un ancien habitué rejeté au camp des ennuyeux - et pour le plus grand désespoir de M. Verdurin qui avait eu longtemps la prétention d'être aussi aimable que sa femme, mais qui, riant pour de bon, s'essoufflait vite et avait été distancé et vaincu par cette ruse d'une incessante et fictive hilarité -, elle poussait un petit cri, fermait entièrement ses yeux d'oiseau qu'une taie commençait à voiler, et brusquement, comme si elle n'eût eu que le temps de cacher un spectacle indécent ou de parer à un accès mortel, plongeant sa figure dans ses mains qui la reco
uvraient et n'en laissaient plus rien voir, elle avait l'air de s'efforcer de réprimer, d'anéantir un rire qui, si elle s'y frit abandonnée, l'eût conduite à l'évanouissement. Telle, étourdie par la gaîté des fidèles, ivre de camaraderie, de médisance et d'assentiment, Mme Verdurin, juchée sur son perchoir, pareille à un oiseau dont on eût trempé le colifichet (3) dans du vin chaud, sanglotait d'amabilité.


les obsevations:
Pour commenter cet extrait, il faut partir du constat qu’il s’agit d’une description.Cette description montre le fonctionnement d’un samon aristocrattique qu début du siècle.Mais en détaillant l’étude du texte, on constate qu’il s’agit surtout d’une description de Mme Verdurin.On peut alors se demander pourquoi l’auteur a tenu à la présence de ses description, et en étudiant le texte et son lexique, on s’aperçoit qu’il s’agit de dénoncer le ridicule et l’hypocrisie de ses salons, tout en faisant un portrait caricatural de Mme Verdurin.
Ansi on obtient deux axes :
La description d’un salon aristocratique
La caricature de Mme Verdurin

Ajouté par : crabou5

Les membres ont attribué la note suivante en moyenne : 5.7



Commentaires postés pour réagir à cet article :



Posté le 30/05/2012 à 15:02:03 par mamytrash :

"18EME SIECLE" bravo mec t'es un warrior, proust a donc vecu 300ans. kaou du cote de chez swann a ete publie en 1913


Posté le 13/10/2009 à 15:59:07 par batman :

marcel prout


Posté le 14/05/2009 à 19:31:51 par océaneenl :


Posté le 03/01/2008 à 22:09:11 par Valva971 :

AAA merci pour ton commentaire sa ma super bien


Retour à l'accueil du site | Rechercher un article


© 2006-2011 Copyright www.lescorriges.com - Déclaration CNIL n°1164329 - Mentions-légales