Accueil | Francais | Philosophie | Histoire-géo | Commentaires philo | SES | Résumés d'oeuvres | Forum | Chances au bac

 


Afficher les documents littéraires par époque : Antiquité | Moyen-Âge | 16 ième | 17 ième | 18 ième | 19 ième | 20 ième | 21 ième


Fiches de Français - Commentaires composés corrigés - Dernières demandes - Demander un corrigé - Lexique littéraire

Les auteurs principaux :

Anouilh - Aubigné - Apollinaire - Aragon - Balzac - Baudelaire - Beaumarchais - Beckett - Bernanos - Brecht - Cadou - Camus - Céline - Cendrars - Chateaubriand - Claudel - Corbière - Cohen - Colette - Corneille - Desnos - Diderot - Du Bellay - Eluard - Fénelon - Flaubert - Fontenelle - Giono - Giraudoux - Hérédia - Hugo - Huysmans - Ionesco - Juliet - La Bruyère - Laclos - La Fayette - La Fontaine - Laforgue - Lamartine - Lesage - Mallarmé - Malraux - Marivaux - Marot - Maupassant - Mauriac - Michaux - Molière - Montesquieu - Musset - Nerval - Pascal - Ponge - Prévert - Prévost - Proust - Rabelais - Racine - Rimbaud - Ronsard - Rousseau - Roy - Saint-Amant - Sand - Sarraute - Sartre - Senghor - Shakespeare - Stendhal - Supervielle - Vallès - Verlaine - Vigny - Voltaire - Zola

Lettre 14 de Montesquieu (cliquez sur le titre ou l'auteur pour effectuer une recherche)

Auteur : Montesquieu

Titre : Lettre 14

Époque : 18 ième

Oeuvre dont est tiré le titre : Lettres persanes

montesquieu

Fiche bac :

Intro :
Tt ce que l'ensemble de la société T. voulait éviter arrive = le choix d'un roi.
Retour à la case départ => dégénérescence.
Montesquieu, ds cette lettre, passe le relais au vénérable vieillard.
Technique utilisée ds le texte pour faire passer les idées :
Apoloque des T. résumé en 1 seule lettre.
Technique de la mise en abyme.
Procédés = questions oratoires

I/ La technique de la mise en abyme : l'apologue ds l'apologue
A/ Le discours du vieillard.

Le vieillard est solicité pour être le roi. Il fait une véritable analyse de l'apologue. Il en tire des leçons de politique.
On retrouve un certains nbres de mise en scè,e : larmes, cris, pleurs...

B/ L'effet miroir

On a en réduction ds le discours du vieillard tt l'apologue des Troglodytes.
- Les bons = thèmes de la solidarité, de la justice et de la vertu.
Ils n'ont pas de roi mais ils ont la LIBERTE
- Les mauvais = thèmes de la violence, de la haine, de l'individualisme.

Le thème de l'éternel retour = fin de l'utopie, demande d'un roi.
La monarchie aboutie pourtt à leur extermination.

II/ La rhétorique du discours
A/ Convaincre

Logique --> on veut démontrer.
On s'adresse à l'esprit.
a/ Reprise chronologique
b/ Mise en évidence des liens/des connecteurs logiques
c/ Tonalité

B/ Persuader

On s'adresse aux sentiments --> émotion --> on cherche à toucher --> on fait du cinéma.
Ex: le vieillard qui pleure "torrent de larmes"
Interrogat°: "Pourquoi ai-je tant vécu?"

C/ La personnalité du vieillard

- Patriarche, voix biblique
- expérimenté
- sagesse
Il est le représentant absolu et ultime des Bons Troglodytes
--> il fait ce qu'il pense et ce qu'il dit.
La parole finale lui revient

CCL II/: Il est sans doute le porte-parole de Dieu et celui de Montesquieu.

III/ Le rejet du système monarchique
A/ La satire --> le rejet de la monarchie

Le besoin d'un roi s'est fait sentir naturellement lorsque la société des T. a atteind un seuil critique : le nombre.
Impression que la société vertueuse des bons T. ne peut supporter la croissance naturelle. Le nbre exclu la vertu.
Ils demandent une monarchie de la sagesse : roi = le vieil homme sage.
Roi -> choisi par son peuple.
Ils viennent en délégation lui demander d'être le roi.
Choix du vieillard = choix judicieux car c'est un homme sage, vénérable et vertueux (allitération en "v")
Choix fait de manière démocratique. ex; "ils convinrent"
On a donc une sorte de monarchie parlementaire. Pour montesquieu c'est la meilleure monarchie. L'angleterre a ce type de monarchie à l'époque.
--> Système de despotisme éclairé.
Dans son apologue Montesquieu le propose comme un modèle pour la France.

B/ La leçon de l'apologue = le refus du vieillard d'endosser le rôle du despotite éclairé

Pq le vieillard refuse ?
--> sage. Il se pose la pbmatique de l'assujetissement.
Le 1er bienfait de leur société = la liberté.
hommes vertueux = hommes libres.
La vertu est une morale constructive.
référence au cercle vicieux à la ligne 24.
C'est + facile de suivre une directive que de se l'imposer à soi-mm.
Ambition individuelle --> abscence de société.
Notion de partage n'existera plus s'il y a un roi.
S'ils se commandent un roi, la vertu n'est plus librement conssentie. elle ne sera + naturelle.
Forme de dégénérescence politique.
Le vieillard se sert d'arguments logiques et affectifs.
Référence aux aïeux = persuasion
Rythme ternaire = chose qui vont par 3. insiste sur le modèle de la dégénérescence.

C/ Modèle proposé par le vieillard différent du modèle des T.

Modèle du vieillard = il propose une démocratie qui repose un peu sur l'utopie = citoyens responsables
Chacun doit prendre en main le destin commun. La démocratie confine à l'utopie.
Bons Troglodytes = microcosme

CCL Générale : Le caractère politique de cet apologue se vérifie.
Au fil des 4 lettres on a vu un certains nbre de gouvernements
--> régénérescence de la vertu.
Apologue politique qui confine à l'utopie.
Ouverture :
~ Soit ils retombent ds la barbarie
~ Soit ils suivent la leçon du vieillard et invente un modèle qui soit l'aboutissement : une démocratie vertueuse

Accéder au commentaire composé complet

Accéder au commentaire de texte : Commentaire : Montesquieu : Lettre 14

Ajouté par : admin

Les membres ont attribué la note suivante en moyenne : Pas de note attribuée pour le moment



Commentaires postés pour réagir à cet article :



Retour à l'accueil du site | Rechercher un article


© 2006-2011 Copyright www.lescorriges.com - Déclaration CNIL n°1164329 - Mentions-légales