Accueil | Francais | Philosophie | Histoire-géo | Commentaires philo | SES | Résumés d'oeuvres | Forum | Chances au bac

 


Afficher les documents littéraires par époque : Antiquité | Moyen-Âge | 16 ième | 17 ième | 18 ième | 19 ième | 20 ième | 21 ième


Fiches de Français - Commentaires composés corrigés - Dernières demandes - Demander un corrigé - Lexique littéraire

Les auteurs principaux :

Anouilh - Aubigné - Apollinaire - Aragon - Balzac - Baudelaire - Beaumarchais - Beckett - Bernanos - Brecht - Cadou - Camus - Céline - Cendrars - Chateaubriand - Claudel - Corbière - Cohen - Colette - Corneille - Desnos - Diderot - Du Bellay - Eluard - Fénelon - Flaubert - Fontenelle - Giono - Giraudoux - Hérédia - Hugo - Huysmans - Ionesco - Juliet - La Bruyère - Laclos - La Fayette - La Fontaine - Laforgue - Lamartine - Lesage - Mallarmé - Malraux - Marivaux - Marot - Maupassant - Mauriac - Michaux - Molière - Montesquieu - Musset - Nerval - Pascal - Ponge - Prévert - Prévost - Proust - Rabelais - Racine - Rimbaud - Ronsard - Rousseau - Roy - Saint-Amant - Sand - Sarraute - Sartre - Senghor - Shakespeare - Stendhal - Supervielle - Vallès - Verlaine - Vigny - Voltaire - Zola

Préface avis aux lecteurs de Montaigne (cliquez sur le titre ou l'auteur pour effectuer une recherche)

Auteur : Montaigne

Titre : Préface avis aux lecteurs

Époque : 18 ième

Oeuvre dont est tiré le titre : Essais

montaigne

Fiche bac :

« Car c'est moi que je peins... »

Intro:
Montaigne (1533-1592) est un humaniste. Il a proposé une oeuvre originale : Les Essais.
Titre bien choisi car c'est une oeuvre qu'il a sans cesse reprise et réécrite.
A chaque publication il se relit er ajoute des choses.
On a donc un texte dynamique, en mouvement car sans cesse remanié au cours de la vie de son auteur.
[i]Pb: Quel projet autobiographique M. définit-il dans son avis au lecteur?
Pq se prendre soi-mm comme sujet de son livre?[/i]
En tête de son édition de 1580 on a l'avis Au lecteur.
Montaigne : 1er auteur autobiographique. Ds son oeuvre, il va nous dire quelles sont les pensées qui lui ont occupé l'esprit.
Particularité du texte = préface = oeuvre destinée à présenter l'oeuvre que le lecteur s'apprete à lire.

I/ Un texte d'introduction : la préface de l'oeuvre
A/ Le rapport du "je" et du "tu"

Mise en place d'un rapport étroit entre "je" et "tu". Cela ce fait avec une certaine familiarité comme s'ils se connaissaient depuis toujours. Ce n'est pa habituel au 16ème siècle. En effet, à l'époque, tt le monde se vouvoyait mm au sein d'un couple.Proximité du destinataire dès la 1ère phrase.
Situation de communication très proche, très franche. Le lecteur est constamment présent ds le passage.
Stratégie d'implication du lecteur de la part de Montaigne mm si c'est le "je" qui domine.
Le "il" fait allusion au livre.

B/ L'importance du livre

"Il t'avertit"; "c'est un livre de bonne foi"; "Je l'ai voué"
Le livre sert de pt de passage entre l'auteur et le lecteur. Il est représenté par les pronoms personnels "il", "y" et "par ce moyen".
Montaigne y fait référence constamment.
Livre = éléménent de rencontre entre l'auteur et le lecteur.

C/ Les destinataires choisis par Montaigne

Destinataire singulier --> impression que M. s'adresse à chaque lecteur en particulier. Création d'une relation familière.
A quoi sert le livre ? Livre qui remplacera son auteur qd celui-ci sera décédé.

II/ Les éléments d'un projet A.
A/ L'autoportrait

La volonté de se peindre se ressent dès le début.
Chp lexical de l'autoportrait. Ce n'est pas eulement un portrait physique qui y est fait mais un portrait moral/
ex: "mes défauts s'y liront" (l.11-12) rentre ds le pacte autobiographique de la sincérité, de l'honnêteté.

B/ Un livre de bonne foi

foi (au 16ème s.) = héritage latin de la loyauté. Etabli un rapport de confiance et de vérité entre l'auteur et le lecteur. Il s'agit presque d'un serment.

Livre de bonne foi, engagement à l'honnêteté qui porte sur :
- ne dire que des choses vraies (ex: l.7-8)
- une entreprise de franchise.
C'est la recherche de l'authenticité ds tt ce qu'il va dire
ex: l. 13 à 15 : "Que si j'eusse [...] tout nu"
Référence à la découverte des Amériques.
Dans ses essais, Montaigne fait référence à 3 indices qu'il a rencontré. (cf. La controverse de Valladolid)

C/ La nature du projet : écrire un livre vivant
Montaigne veut que le "je" du livre soit son "je" vivant. Cete vie, il veut la continuer par delà les morts.
Livre qui soit le témoignage de sa vie.
Omniprésence du "je". Regard du moi sur moi qui passe par le livre d'abord puis qui aboutit au lecteur.
Le livre et l'auteur ne font qu'un = livre consubstanciel à son auteur.

CCL II/ : Projet A. se fonde sur un certains nbre d'engagement de la part de Montaigne.
Mise en garde du lecteur : Surtt ne pas le lire.
--> Manière de mettre en apétit? Est-ce sincère? A t-il peur?
Montaigne est devant un risque.

Tr: Argumentation fondée sur une volonté non pas dedécevoir son lecteur mais entre attirer et repousser le lecteur.

III/ Les arguments anticipés de la défense de l'oeuvre
A/ Une argumentation entre attirance et déception

Attirance : "Je vais me peindre tout nu et tout entier"
Déception : l.15 à 18
Binarité permanante: "tout entier et tout nu"
"si frivole et si vain"
Hésitation chez Montaigne entre attirer les lecteurs et la crainte de la déception.

B/ Quel pacte de lecture est proposé?

Ambiguïté : il veut se montrer, il veut se cacher
Pacte de lecture qui vise à faire une peinture de soi.
Il dit qu'il écrit pr ses amis, pour ses parents.
Se peindre = permet de mettre en évidence sa personnalité.

CCL Générale :
Indice de l'écriture A. trs nombreux. Grde place laissée au "je".
Familiarité avec laquelle il s'adresse au lecteur.
Motivations indiquées par Montaigne :
- faire le pt sur sa vie
- laisser un souvenir de lui
- oeuvre de sincérité --> il peind ses moindre défauts
- faire en sorte que son livre soit un témoignage de sa pensée.

Quelle est la particularité de ce texte ?
- C'est le 1er txt qui est en réalité un texte liminaire = seuil

Il s'adresse à un lecteur idéal.
Montaigne = particulier. Les esprits (auteur + lecteur) se parlent par delà les siècles.
"Chaque homme est la représentation pleine et entière de toute l'humanité"

Accéder au commentaire composé complet

Accéder au commentaire de texte : Commentaire : Montaigne : Préface avis aux lecteurs

Ajouté par : admin

Les membres ont attribué la note suivante en moyenne : Pas de note attribuée pour le moment



Commentaires postés pour réagir à cet article :



Retour à l'accueil du site | Rechercher un article


© 2006-2011 Copyright www.lescorriges.com - Déclaration CNIL n°1164329 - Mentions-légales