Accueil | Francais | Philosophie | Histoire-géo | Commentaires philo | SES | Résumés d'oeuvres | Forum | Chances au bac

 


Afficher les documents littéraires par époque : Antiquité | Moyen-Âge | 16 ième | 17 ième | 18 ième | 19 ième | 20 ième | 21 ième


Fiches de Français - Commentaires composés corrigés - Dernières demandes - Demander un corrigé - Lexique littéraire

Les auteurs principaux :

Anouilh - Aubigné - Apollinaire - Aragon - Balzac - Baudelaire - Beaumarchais - Beckett - Bernanos - Brecht - Cadou - Camus - Céline - Cendrars - Chateaubriand - Claudel - Corbière - Cohen - Colette - Corneille - Desnos - Diderot - Du Bellay - Eluard - Fénelon - Flaubert - Fontenelle - Giono - Giraudoux - Hérédia - Hugo - Huysmans - Ionesco - Juliet - La Bruyère - Laclos - La Fayette - La Fontaine - Laforgue - Lamartine - Lesage - Mallarmé - Malraux - Marivaux - Marot - Maupassant - Mauriac - Michaux - Molière - Montesquieu - Musset - Nerval - Pascal - Ponge - Prévert - Prévost - Proust - Rabelais - Racine - Rimbaud - Ronsard - Rousseau - Roy - Saint-Amant - Sand - Sarraute - Sartre - Senghor - Shakespeare - Stendhal - Supervielle - Vallès - Verlaine - Vigny - Voltaire - Zola

L'enfant - Chapitre 1 de Vallès (cliquez sur le titre ou l'auteur pour effectuer une recherche)

Auteur : Vallès

Titre : L'enfant - Chapitre 1

Époque : 19 ième

Oeuvre dont est tiré le titre : L'enfant

Accéder au commentaire de texte : Commentaire : Vallès : L'enfant - Chapitre 1

Extrait étudié :

L’enfant, Jules Vallès

L’enfant est le premier tome d’une trilogie comprenant également Le bachelier et L’insurgé.
Il s’agit d’une autobiographie romancée bien que l’auteur s’en soit longtemps défendu. D’ailleurs le personnage qui l’incarne : Jacques Vingtras porte les même initiales que l’auteur.

Etude de la dédicace et du chapitre 1 jusqu’à la fin de la première partie : la mère et la fessée.


La dédicace :
C’est à chaque lecteur de dire si la dédicace lui est adressée, s’il s’y reconnaît. Vallès fait partie des gens à qui le livre pourrait être dédié (autodédicace implicite). Il dénonce l’école mais en est un produit. Le livre est placé sous le signe de la révolte.

Chapitre 1 :

Titre : Ma mère  Première phrase = doute : est-ce que le narrateur renie sa mère ?
On pourrait s’attendre à ce qu’il donne son nom (surprise).
Dans le premier paragraphe « mère » et prononcé avec un caractère dubitatif, puis apparaît clairement comme l’objet des souffrances dès le second paragraphe.
Il admet que c’est bien sa mère qui l’a élevé (parag. 2)  présent de narration (la plupart du livre est écrit au présent).

Paragraphe 2 : la valeur du sens de « et » dans « et elle me fouette tous les matins » change selon qu’on pense que la mère accorde ou non à gâter :
Ma mère dit qu’il ne faut pas gâter les enfants donc elle me fouette tous les matins  elle se refuse à gâter son fils
ou
Ma mère dit qu’il ne faut pas gâter les enfants mais elle me fouette tous les matins  selon elle, elle gâte son fils en le fouettant.

La seule allié semble être Mlle Balandreau (voir le subterfuge imaginé)
 pour le moment : le narrateur ne se plaint pas, contrairement à la dédicace
La critique de la mère et la souffrance qu’elle lui inflige sont implicites.
Vingtras cherche à comprendre : ma mère dit qu’il ne faut pas gâter les enfants => logique car elle applique ses dires : « elle me fouette tous les matins ». De plus il tente même de justifier son geste.
 Il se fait neutre pourtant il conduit le lecteur à désapprouver la mère = objectivité peut-être ironique.

« je n’ai pas été dorloté, tapoté, baisoté ; j’ai beaucoup été fouetté » : rime avec dorloté, tapoté, baisoté et fouetté. Il y a du rythme.

« Mlle Balandreau m’y met du suif » : deux ruptures :
_apparition de Mlle Balandreau qui n’a pas été présentée
_ « y » pour désigner le postérieur (la mère lui interdit de prononcer le mot derrière)

Paragraphes 4 à 6 : intérêt de Mlle Balandreau pour le narrateur.
explication de qui est Mlle Balandreau => présentation et récit rétrospectifs qui explique les conditions dans lesquelles ils sont venus à se fréquenter.

contraste entre entendre et voir la maltraitance : tant qu’elle ne l’avait pas vu Melle B. n’y voyait pas d’objection mais même un coté pratique (elle lui donne l’heure ! = humour noir).
une solution est écartée : révéler le scandale au voisinage => crainte que la mère ne se venge

le petit Chose (lien avec le livre d’Alphonse Daudet qui est lui aussi un enfant maltraité)
Chose : mot dont la mère veut que l’enfant qualifie son derrière. => L’enfant est donc qualifier par son derrière qui est la seule chose à laquelle la mère s’intéresse, et la seule que la voisine remarque chez l’enfant : « elle voulait d’abord le montrer à tout le monde ».
Ce qu’envisage de faire d’abord Melle Balandreau est une parodie des événements révolutionnaires qui ont marqués Jules Vallès (cf. L’insurgé) : les révolutionnaires transportait les corps dans la ville pour les montrer, dénoncer les crimes de l’état)

Paragraphes 7 à 12 :
la voisine est montrée comme étant ingénieuse ce qui rabaisse la mère.
Dialogue entre la mère et la voisine (cette dernière répond à la place de Jacques) : le prénom de l’enfant apparaît ainsi que le nom de sa mère.
Le père est inexistant dans le début du récit, son nom n’est connu que parce que l’on connaît celui de son épouse. On aurait pu supposer que les coups aurait du venir du père et non de la mère.

Le début du roman laisse supposer que battre un enfant est du travail (la voisine se propose pour le faire), un travail est un devoir. Il est bon d’accomplir ses devoirs. Il faut donc battre ses enfants.


Mon premier souvenir date … plein d’étonnement et de larmes.
 La première phrase est une sorte de conclusion à ce qui précède, la seconde phrase amène une nouvelle ouverture.

Url du fichier ajouté : Accéder au corrigé

Ajouté par : Kiraleyl

Les membres ont attribué la note suivante en moyenne : Pas de note attribuée pour le moment



Commentaires postés pour réagir à cet article :



Retour à l'accueil du site | Rechercher un article


© 2006-2011 Copyright www.lescorriges.com - Déclaration CNIL n°1164329 - Mentions-légales