corrige

Fiches de Français - Commentaires composés corrigés - Autres textes - Demander un corrigé - Lexique littéraire

Les auteurs principaux :

Anouilh - Aubigné - Apollinaire - Aragon - Balzac - Baudelaire - Beaumarchais - Beckett - Bernanos - Brecht - Cadou - Camus - Céline - Cendrars - Chateaubriand - Claudel - Corbière - Cohen - Colette - Corneille - Desnos - Diderot - Du Bellay - Eluard - Fénelon - Flaubert - Fontenelle - Giono - Giraudoux - Gogol -Hérédia - Hugo - Huysmans - Ionesco -Juliet - La Bruyère - Laclos - La Fayette - La Fontaine - Laforgue - Lamartine- Lesage - Mallarmé - Malraux - Marivaux - Marot - Maupassant - Mauriac - Michaux - Molière - Montesquieu - Musset - Nerval - Pascal -Ponge - Prévert - Prévost - Proust - Rabelais - Racine - Rimbaud - Ronsard - Rousseau - Roy - Saint-Amant - Sand - Sarraute - Sartre - Senghor - Shakespeare - Stendhal - Supervielle -Vallès - Verlaine - Vigny - Voltaire - Zola

____________________________________________________________________________________________________

Commentaire composé : Alfred De Musset, On ne badine pas avec l’amour, Acte II, scène 5

Texte étudié

PERDICAN
Sais-tu ce que c'est que des nonnes, malheureuse fille ? Elles qui te
représentent l'amour des hommes comme un mensonge, savent-elles qu'il y a
pis encore, le mensonge de l'amour divin ? Savent-elles que c'est un crime
qu'elles font, de venir chuchoter à une vierge des paroles de femme ? Ah!
comme elles t'ont fait la leçon! Comme j'avais prévu tout cela quand tu t'es
arrêtée devant le portrait de notre vieille tante! Tu voulais partir sans me
serrer la main; tu ne voulais revoir ni ce bois, ni cette pauvre petite
fontaine qui nous regarde tout en larmes; tu reniais les jours de ton
enfance; et le masque de plâtre que les nonnes t'ont plaqué sur les joues me
refusait un baiser de frère; mais ton coeur a battu; il a oublié sa leçon,
lui qui ne sait pas lire, et tu es revenue t'asseoir sur l'herbe où nous
voilà. Eh bien! Camille, ces femmes ont bien parlé; elles t'ont mise dans le
vrai chemin; il pourra m'en coûter le bonheur de ma vie; mais dis-leur cela
de ma part: le ciel n'est pas p
our elles.

CAMILLE
Ni pour moi, n'est-ce pas ?

PERDICAN
Adieu, Camille, retourne à ton couvent, et lorsqu'on te fera de ces récits
hideux qui t'ont empoisonnée, réponds ce que je vais te dire: Tous les
hommes sont menteurs, inconstants, faux, bavards, hypocrites, orgueilleux et
lâches, méprisables et sensuels; toutes les femmes sont perfides,
artificieuses, vaniteuses curieuses et dépravées; le monde n'est qu'un égout
sans fond où les phoques les plus informes rampent et se tordent sur des
montagnes de fange; mais il y a au monde une chose sainte et sublime, c'est
l'union de deux de ces êtres si imparfaits et si affreux. On est souvent
trompé en amour, souvent blessé et souvent malheureux; mais on aime, et
quand on est sur le bord de sa tombe, on se retourne pour regarder en
arrière; et on se dit: " J'ai souffert souvent, je me suis trompé
quelquefois, mais j'ai aimé. C'est moi qui ai vécu, et non pas un être
factice créé par mon orgueil et mon ennui. "
Il sort.


Commentaire composé :

Introduction :

La scène cinquième située à la fin de l’Acte II voit s’effilocher le dialogue entre Perdican et Camille. Celle-ci a demandé à celui-là de se rendre à un dernier rendez-vous avant son départ, avant qu’elle ne quitte définitivement la demeure de son oncle le Baron et refuse le mariage prévu avec son cousin, Perdican. Nous sommes ici à la toute fin de la scène : Camille a déjà exprimé son désir de se retirer dans un couvent, loin des tentations terrestres. Perdican, qui tente déjà depuis le début de la scène de l’en dissuader, essaie, pour une dernière fois, de la ramener à la raison. Il s’agira de voir, dans cet extrait, quelle stratégie utilise Perdican pour persuader Camille de revenir sur sa décision, et ceci à travers le prisme du théâtre.
Nous verrons dans une première partie le discours sur l’amour de Perdican ; puis, dans une seconde partie, la fonction phatique de la parole, c'est-à-dire l’effet volontairement produit par le discours de Perdican sur Camille ; enfin, dans une troisième partie, la difficile intégration d’une argumentation telle sur une scène de théâtre.

L'accès au reste du commentaire littéraire est protégé par un code d'accès.

Pour l'obtenir, il vous suffit d'appeler le numéro de téléphone correspondant à votre pays et votre mot de passe vous sera dicté par un robot vocal. Veillez à bien noter quelque part votre numéro d'accès afin de ne pas l'oubier ! Entrez ensuite le code dans le champ en dessous des drapeaux puis cliquez sur "envoyer". Cet appel vous est facturé 1,68 euros. Le code est valable 2 fois !

Si vous rencontrez des problèmes, contactez-nous.

Pour avoir des accès gratuits envoyez nous vos devoirs ! Plus d'informations



Autres Pays
&

Ce fichier contient un commentaire composé complet avec trois axes principaux, une introduction, une conclusion, les transitions.


Attention : Le site Lescorriges.com propose des documents qui peuvent vous servir de base ou de modèle dans vos travaux scolaires. Il est vivement conseillé de ne pas les recopier mais seulement de s'en inspirer. Le webmaster de ce site ne saurait en aucun cas être responsable des notes ou des sanctions résultant de l'utilisation de la banque de données du site.

Les corrigés permettent, d'acquérir des méthodes de rédaction, et de prendre conscience des attentes du correcteur mais ils ne sont pas forcément une aide à long terme. N'oubliez pas que l'objectif est d'arriver à construire un devoir pour le jour du baccalauréat. Vous n'aurez plus internet sous la main. Il faut donc que la consultation des corrigés vous aide à vous préparer à cette épreuve. Cela ne doit pas être une solution de facilité. Je vous suggère donc de n'avoir recours à ces corrigés qu'après avoir fait l'effort de construire votre propre réflexion. Et si le corrigé qui est proposé ne va pas dans le sens de ce que vous avez fait n'en déduisez pas automatiquement que votre travail n'est pas correct. Au contraire, c'est l'occasion de réfléchir aux choix qui ont été faits par le correcteur et à vos propres choix. Vous pouvez en discuter avec votre professeur. Enfin, n'attendez pas que votre prof vous fasse tout le travail. Rappelez-vous qu'il peut y avoir de bons devoirs très différents entre eux.


© Lescorriges.com - Tous droits réservés. Toute reproduction complète ou partielle est formellement interdite. Les commentaires de texte, et les fiches hébergées sur le site sont la propriété de lescorriges.com