corrige

Fiches de Français - Commentaires composés corrigés - Autres textes - Demander un corrigé - Lexique littéraire

Les auteurs principaux :

Anouilh - Aubigné - Apollinaire - Aragon - Balzac - Baudelaire - Beaumarchais - Beckett - Bernanos - Brecht - Cadou - Camus - Céline - Cendrars - Chateaubriand - Claudel - Corbière - Cohen - Colette - Corneille - Desnos - Diderot - Du Bellay - Eluard - Fénelon - Flaubert - Fontenelle - Giono - Giraudoux - Gogol -Hérédia - Hugo - Huysmans - Ionesco -Juliet - La Bruyère - Laclos - La Fayette - La Fontaine - Laforgue - Lamartine- Lesage - Mallarmé - Malraux - Marivaux - Marot - Maupassant - Mauriac - Michaux - Molière - Montesquieu - Musset - Nerval - Pascal -Ponge - Prévert - Prévost - Proust - Rabelais - Racine - Rimbaud - Ronsard - Rousseau - Roy - Saint-Amant - Sand - Sarraute - Sartre - Senghor - Shakespeare - Stendhal - Supervielle -Vallès - Verlaine - Vigny - Voltaire - Zola

____________________________________________________________________________________________________

COMMENTAIRE COMPOSE : Victor Hugo : Hernani, Acte III scène 1 , 1830 De "Qui sait?"....jusqu'à "...Je ris, et j'ai dans l'âme une fête éternelle!"

Texte étudié :

DOÑA SOL.
Qui sait?

DON RUY GOMEZ.
Mais, va, crois-moi, ces cavaliers frivoles
N'ont pas d'amour si grand qu'il ne s'use en paroles.

Qu'une fille aime et croie un de ces jouvenceaux,
Elle en meurt ; il en rit. Tous ces jeunes oiseaux,
þ l'aile vive et peinte, au langoureux ramage,
Ont un amour qui mue ainsi que leur plumage.
Les vieux, dont l'âge éteint la voix et les couleurs,
Ont l'aile plus fidèle, et, moins beaux, sont meilleurs.
Nous aimons bien. Nos pas sont lourds? Nos yeux arides?
Nos fronts ridés? Au coeur on n'a jamais de rides.
Hélas! Quand un vieillard aime, il faut l'épargner ;
Le coeur est toujours jeune et peut toujours saigner.
Ah! Je t'aime en époux, en père! Et puis encore
De cent autres façons, comme on aime l'aurore,
Comme on aime les fleurs, comme on aime les cieux!
De te voir tous les jours, toi, ton pas gracieux,
Ton front pur, le beau feu de ta douce prunelle...
Je ris, et j'ai dans l'âme une fête éternelle.

Victor Hugo : Hernani, Acte III scène 1

Introduction :

Hernani est peut-être la pièce de théâtre la plus importante du XIX°s. Après la période révolutionnaire et les épopées napoléoniennes, la production théâtrale française s’essouffle. Deux courants d’idées sur le théâtre s’oppose au début du XIX°s : les tenants d’un théâtre classique dans la lignée de Racine en tragédie, et Molière en comédie, et les tenants d’un théâtre neuf qui tiendront cénacle, et proposeront leurs premières représentations dans les années 1820. Musset, Vigny, Dumas père en feront partie, mais c’est sans conteste Victor Hugo qui fit très vite figure de tête de file du mouvement. Sa pièce Hernani, présentée au public en 1830, fit l’objet d’un « scandale » : les prémisses du romantisme étaient posées. Hernani, noble déguisé en bandit, tente de se faire aimer de celle qu’il aime, Doña Sol. Mais celle-ci est mariée à un vieil oncle, Don Ruy Gomez de Silva. Au début de l’acte III, alors que Hernani a dû fuir devant les troupes du roi, la jeune promise se retrouve à quelques instants du mariage dans le château de son oncle. Devant l’expression de l’amour de Don Ruy Gomez de Silva, Doña Sol reste insensible, et repousse les élans de celui qui devra être son époux. Celui-ci tente de la convaincre de son amour et de la persuader de la futilité de l’amour des jeunes hommes – entendre Hernani et le roi Don Carlos. La déclaration du vieux mari à sa jeune promise constitue un topos théâtral (c'est-à-dire un thème qui revient dans beaucoup de pièces), et ceci surtout dans le genre de la comédie. Dans L’Ecole des femmes, Molière exploitait déjà ce ressort du comique théâtral : Arnolphe se déclarait sottement à Agnès qui aimait ailleurs. Racine en tirera des effets tragiques dans Mithridate.
Il s’agira donc de voir de quelle façon Hugo traite-t-il ce topos hérité de la tradition comique, dans le nouveau genre qu’il inaugure en 1830 : le drame romantique.
Nous verrons dans une première partie ...

L'accès au reste du commentaire littéraire est protégé par un code d'accès.

Pour l'obtenir, il vous suffit d'appeler le numéro de téléphone correspondant à votre pays et votre mot de passe vous sera dicté par un robot vocal. Veillez à bien noter quelque part votre numéro d'accès afin de ne pas l'oubier ! Entrez ensuite le code dans le champ en dessous des drapeaux puis cliquez sur "envoyer". Cet appel vous est facturé 1,68 euros. Le code est valable 2 fois !

Si vous rencontrez des problèmes, contactez-nous.

Pour avoir des accès gratuits envoyez nous vos devoirs ! Plus d'informations



Autres Pays
&

 


Attention : Le site Lescorriges.com propose des documents qui peuvent vous servir de base ou de modèle dans vos travaux scolaires. Il est vivement conseillé de ne pas les recopier mais seulement de s'en inspirer. Le webmaster de ce site ne saurait en aucun cas être responsable des notes ou des sanctions résultant de l'utilisation de la banque de données du site.

Les corrigés permettent, d'acquérir des méthodes de rédaction, et de prendre conscience des attentes du correcteur mais ils ne sont pas forcément une aide à long terme. N'oubliez pas que l'objectif est d'arriver à construire un devoir pour le jour du baccalauréat. Vous n'aurez plus internet sous la main. Il faut donc que la consultation des corrigés vous aide à vous préparer à cette épreuve. Cela ne doit pas être une solution de facilité. Je vous suggère donc de n'avoir recours à ces corrigés qu'après avoir fait l'effort de construire votre propre réflexion. Et si le corrigé qui est proposé ne va pas dans le sens de ce que vous avez fait n'en déduisez pas automatiquement que votre travail n'est pas correct. Au contraire, c'est l'occasion de réfléchir aux choix qui ont été faits par le correcteur et à vos propres choix. Vous pouvez en discuter avec votre professeur. Enfin, n'attendez pas que votre prof vous fasse tout le travail. Rappelez-vous qu'il peut y avoir de bons devoirs très différents entre eux.


© Lescorriges.com - Tous droits réservés. Toute reproduction complète ou partielle est formellement interdite. Les commentaires de texte, et les fiches hébergées sur le site sont la propriété de lescorriges.com