corrige

Fiches de Français - Commentaires composés corrigés - Autres textes - Demander un corrigé - Lexique littéraire

Les auteurs principaux :

Anouilh - Aubigné - Apollinaire - Aragon - Balzac - Baudelaire - Beaumarchais - Beckett - Bernanos - Brecht - Cadou - Camus - Céline - Cendrars - Chateaubriand - Claudel - Corbière - Cohen - Colette - Corneille - Desnos - Diderot - Du Bellay - Eluard - Fénelon - Flaubert - Fontenelle - Giono - Giraudoux - Gogol -Hérédia - Hugo - Huysmans - Ionesco -Juliet - La Bruyère - Laclos - La Fayette - La Fontaine - Laforgue - Lamartine- Lesage - Mallarmé - Malraux - Marivaux - Marot - Maupassant - Mauriac - Michaux - Molière - Montesquieu - Musset - Nerval - Pascal -Ponge - Prévert - Prévost - Proust - Rabelais - Racine - Rimbaud - Ronsard - Rousseau - Roy - Saint-Amant - Sand - Sarraute - Sartre - Senghor - Shakespeare - Stendhal - Supervielle -Vallès - Verlaine - Vigny - Voltaire - Zola

____________________________________________________________________________________________________

Commentaire composé : Anouilh : La répétition ou l'amour puni

Extrait étudié :

Dans cet extrait les guillemets indiquent que les personnages d'Anouilh récitent le texte de Marivaux.


Le comte _ Non. C'est trop joli. Continuez.

Lucile _ « Et on n'a pas le courage de me dire : là, fais un mauvais tour qui ne te rapportera que du mal, perds ton plaisir et ta bonne foi. Et parce que je ne peux pas, moi, on me trouve dégoûtée. »

Hortensia _ « Que voulez vous, ces gens-là pensent à leur façon et souhaiteraient que le prince fût content. »

Le comte _ Bien, Hortensia!

Lucile _ « Mais ce prince, que ne prend-il une fille qui se rende à lui de bonne volonté? Quelle fantaisie d'en vouloir une qui ne veut pas de lui. Quel goût trouve-t-il à cela? »

La comtesse, au comte, que Lucile a regardé en jouant. _ Signalez lui que le prince n'est pas en scène, Tigre. C'est Hortensia qu'il faut regarder.

Lucile _ « Car c'est un abus que tout ce qu'il fait: tous ces concerts, ces comédies, ces grands repas qui ressemblent à des noces, ces bijoux qu'il m'envoie. Tout cela lui coûte un argent infini. C'est un abîme, il se ruine. Demandez-moi ce qu'il y gagne. Quand il me donnerait toute la boutique d'un mercier, cela ne me ferait pas tant plaisir qu'un petit peloton qu'Arlequin m'a donné. »

Hortensia _ « Je n'en doute pas. Voilà ce que c'est l'amour. J'ai aimé de même. Et je me reconnais au peloton. »Est-elle sincère en disant cela? Je sens que je parle faux. A-t-elle aimé vraiment? A-t-elle un jour préféré un petit peloton de laine à tous les bijoux du prince?

Le comte _ Et vous, ma chère Hortensia?

Hortensia _ Tigre, il ne s'agit pas de moi. Si c'est un jeu que vous jouez, il n'est pas drôle! Vous venez de nous dire que n'étions pas nous...

Le comte _ Pardon. Quand j'ai distribué la pièce, j'ai très bien su ce que je faisais. Vous l'avez parfaitement dite votre réplique.

Hortensia _ Je l'ai donné "sincère".

Le comte- Et comme vous n'avez jamais préféré le moindre peloton de laine à votre plaisir, en la donnant "sincère" vous avez eu l'air abominablement faux. C'était parfait. C'est ce que je voulais. Continuez.

Hortensia _ Vous jouez de nous comme de tontons! Vous lasserez bientôt notre patience.

Le comte _ Tous les metteurs en scène géniaux font ainsi. Encore heureux que je n'hurle pas, que je ne déchire pas les brochures. Il n'y a pas de mise en scène de génie sans crise de nerfs. L'insulte est la monnaie courante, quelques très grands metteurs en scène vont jusqu'à la gifle. Et ne croyez pas que cela soit gratuit. Cela se sent toujours, après, quand on écarte la pièce, si le maître a été vraiment viril. Une pièce mise en scène par un homme poli, il est bien rare que cela sente le génie. Enchaînez, Sylvia, enchaînez. « Eh bien ! qu'il tâche de m'oublier. »

Lucile _ « Eh bien ! qu'il tâche de m'oublier, qu'il me renvoie, qu'il voit d'autres filles. Il y en a ici qui ont leur amant comme moi, mais cela ne les empêche pas d'aimer tout le monde. J'ai bien vu que cela ne leur coûte rien. Mais pour moi, c'est impossible. »

Hortensia _ « Eh ! ma chère enfant avons nous rien ici qui vous vaille,qui approche de vous. »

Le compte _ Fort bien, le fiel sous le sourire. Vous avez dû travailler toute la nuit pour mettre cela au point, Hortensia !

Commentaire :

Pièce en cinq actes et en prose de Jean Anouilh (1910-1987), créée à Paris au théâtre Marigny le 25 octobre 1950, et publiée à Paris aux Éditions La Palatine la même année, La Répétition ou l’amour puni appartient au cycle des « pièces brillantes ».
Si les catégories «pièces noires» (voir Antigone) ou «pièces roses» (voir Léocadia) inventées par Anouilh pour classer ses pièces sont aisément définissables, il n’en va pas de même des «pièces brillantes» où se rangent des œuvres plus tardives comme Colombe ou la Répétition. Au moins dans ces deux pièces le «brillant» est largement celui du théâtre même, du «théâtre dans le théâtre» qui, parant la réalité des chatoiements de l’illusion, agit comme un révélateur sur les personnages mis en scène.
Le Comte, prénommé Tigre, organise en son château de Ferbroques une fête dont le clou sera la représentation de la Double Inconstance de Marivaux: les acteurs, amateurs, sont venus quelques jours plus tôt pour répéter. On trouve là, réunis, la Comtesse et son amant Villebrosse, Hortensia, la maîtresse du Comte, et un ami de celui-ci, Héro. Ce sont tous des mondains désabusés. Pour jouer Silvia, l’ingénue, Tigre a choisi une jeune fille pauvre et pure, Lucile, nièce de M. Damiens, l’homme d’affaires de la Comtesse. L’amour possible de Tigre pour Lucile effraie tous les autres. Pendant la répétition, les tensions s’exaspèrent, tant se manifeste l’intérêt du Comte pour Lucile. Il s’agira de voir en quoi dans cet extrait se mêlent et se fondent les deux pièces.
Nous verrons dans une première partie...

L'accès au reste du commentaire littéraire est protégé par un code d'accès.

Pour l'obtenir, il vous suffit d'appeler le numéro de téléphone correspondant à votre pays et votre mot de passe vous sera dicté par un robot vocal. Veillez à bien noter quelque part votre numéro d'accès afin de ne pas l'oubier ! Entrez ensuite le code dans le champ en dessous des drapeaux puis cliquez sur "envoyer". Cet appel vous est facturé 1,68 euros. Le code est valable 2 fois !

Si vous rencontrez des problèmes, contactez-nous.

Pour avoir des accès gratuits envoyez nous vos devoirs ! Plus d'informations

Allopass Solution de micro paiement sécurisé
Securised micro payment solution
Pour acheter ce contenu, insérez le code obtenu en cliquant sur le drapeau de votre pays
To buy this content, insert your access code obtained by clicking on your country flag

Ce fichier contient un commentaire composé avec introduction, conclusion et transitions rédigées


Attention : Le site Lescorriges.com propose des documents qui peuvent vous servir de base ou de modèle dans vos travaux scolaires. Il est vivement conseillé de ne pas les recopier mais seulement de s'en inspirer. Le webmaster de ce site ne saurait en aucun cas être responsable des notes ou des sanctions résultant de l'utilisation de la banque de données du site.

Les corrigés permettent, d'acquérir des méthodes de rédaction, et de prendre conscience des attentes du correcteur mais ils ne sont pas forcément une aide à long terme. N'oubliez pas que l'objectif est d'arriver à construire un devoir pour le jour du baccalauréat. Vous n'aurez plus internet sous la main. Il faut donc que la consultation des corrigés vous aide à vous préparer à cette épreuve. Cela ne doit pas être une solution de facilité. Je vous suggère donc de n'avoir recours à ces corrigés qu'après avoir fait l'effort de construire votre propre réflexion. Et si le corrigé qui est proposé ne va pas dans le sens de ce que vous avez fait n'en déduisez pas automatiquement que votre travail n'est pas correct. Au contraire, c'est l'occasion de réfléchir aux choix qui ont été faits par le correcteur et à vos propres choix. Vous pouvez en discuter avec votre professeur. Enfin, n'attendez pas que votre prof vous fasse tout le travail. Rappelez-vous qu'il peut y avoir de bons devoirs très différents entre eux.


© Lescorriges.com - Tous droits réservés. Toute reproduction complète ou partielle est formellement interdite. Les commentaires de texte, et les fiches hébergées sur le site sont la propriété de lescorriges.com